Personne ne m'aime
Personne ne m’aime ou le besoin de reconnaissance
5 novembre 2018
cesser de tolérer l'intolérable
Cesser de tolérer l’intolérable
19 novembre 2018

La procrastination : Comment la combattre ?

La procrastination

La procastination : définition et explications.

La procastination vous handicape au quotidien ? Voici quelques pistes évoquées sur le site “nospensees.fr” qui vont vous aider.

Cesser de remettre les choses au lendemain est simplement une question de changement de raisonnement et d’approche des situations.

L’être humain tend à remettre au lendemain la réalisation des tâches qui lui semblent fastidieuses, qui ne lui plaisent pas, qui lui génèrent du stress ou qui lui semblent irréalisables. On appelle ce comportement la procrastination.

C’est une conduite généralisée que nous adoptons tous à un moment donné.
Il faut comprendre que c’est un acte d’auto-sabotage. En plus de repousser un acte qui est inévitable, nous risquons de nous en vouloir. Cela nous empêche de profiter pleinement d’autres choses qui nous font plus davantage plaisir. Pour cette raison, il est important de changer de manière de penser et d’agir. Afin d’y parvenir, nous vous fournissons certaines stratégies permettant de combattre la procrastination.

La procrastination vous gâche la vie : des stratégies pour la combattre.

La procrastination n’est pas une fatalité !

1) Évitez de penser à l’obligation et transformez la en plaisir.

Nous pouvons alimenter l’idée du fait que le travail est une obligation pesante et cette pensée ressemble alors à une torture mentale. Cette manière de penser nous pousse à identifier le travail comme une expérience désagréable de laquelle il faut s’éloigner.

Le résultat est le suivant : nous repoussons sans cesse les tâches car nous ne nous sentons pas prêts et que nous avons l’impression de devoir supporter une tombe. Cela génère de l’anxiété, de l’angoisse, de la frustration et cela contribue à miner notre estime personnelle.

Pourquoi ne pas ignorer le négatif tout comme nous ignorons le positif ?

Pourquoi ne pas prêter attention au positif comme nous prêtons attention au négatif ? Cela n’est pas simple. Surtout lorsque notre regard est entaché depuis trop longtemps.

Il faut en fait trouver ce qui nous plaît le plus dans notre travail, reconnaître l’importance de notre poste, découvrir de nouveaux moyens d’accomplir les tâches nous plaisant le plus, etc.

2) Structurez avec intelligence.

La peur de l’échec, les doutes, la faible estime de soi sont des facteurs psychologiques qui nous poussent à employer la procrastination. En revanche, si nous atteignons nos objectifs, notre confiance en nous augmentera et nous nous sentirons plus forts lorsqu’il s’agira d’affronter les tâches qui nous coûtent le plus.

Aussi, un bon moyen de combattre la procrastination est de nous fixer des objectifs dont la réalisation ne requière pas un effort trop important. Se fixer des objectifs de manière progressive et réaliste est la clé pour combattre la procrastination.

3) Créez un espace dans lequel vous vous sentez bien.

Le lieu où nous travaillons est important, plus nous nous y sentons bien, moins nous aurons recours à la procrastination.

Essayez le plus possible de travailler dans un lieu qui favorise le calme, l’inspiration, la concentration avec une déco qui vous plaît, des couleurs à votre goût, du mobilier confortable…

4) Prenez soin de votre corps.

Bien dormir, faire du sport, avoir une alimentation saine sont les bases d’une bonne santé. Prendre soin de celle-ci nous permettra d’avoir plus d’énergie et d’être moins vulnérables au stress.

La procrastination n’est donc plus une fatalité.

Pour conclure, notons que changer de raisonnement est possible avec les stratégies évoquées. Sans procrastination, vous vous sentirez plus serein.

Sophie Berger
Sophie Berger
Je serai heureuse de vous faire partager ce que la Sophro-Analyse m'a permis de découvrir sur la réalisation de soi. Devenez acteur de votre propre vie ! Si vous avez envie de commencer une thérapie (à Boulogne Billancourt) ou simplement de découvrir la sophro-relaxation, je suis là pour vous accompagner. Je serai votre guide pour retrouver l'équilibre, éliminer le stress et vous accompagner vers le mieux-être. Vous pouvez m'appeler dès maintenant au 06 62 71 76 01 (1 Place Racine, 92100 Boulogne-Billancourt).

1 Comment

  1. Jean dit :

    Merci du partage. Très bon article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *