Le guide de survie en période de confinement
Le guide de survie en période de confinement
17 avril 2020
Notre nouvelle vie de confinés
Notre nouvelle vie de confinés
1 mai 2020

Comment éviter les crises d’angoisse pendant le confinement ?

Comment éviter les crises d'angoisse pendant le confinement ?

Comment éviter les crises d’angoisse pendant le confinement : la forte charge émotionnelle est normale.

Comment éviter les crises d’angoisse pendant le confinement ? Accepter….c’est souvent la solution.

Après le choc du début du confinement, il est totalement normal de ressentir des émotions de manière plus violente et de ressentir de l’angoisse. Cette forte charge émotionnelle, nous la ressentons tous !

Vous pouvez la repérer à certains signaux : troubles du sommeil, irritabilité, problèmes de concentration et de mémoire, migraines….

Notez bien que nous avons aussi des réactions comportementales face à ce que nous vivons en ce moment : abus d’alcool, de tabac, de sucreries….

Par ailleurs, cette privation de liberté peut être vécue par certains d’entre nous comme un sentiment d’étouffement très fort.

Je l’ai déjà évoqué dans l’un de mes articles, la solitude aussi peut être difficile

https://therapeuteboulognebillancourt.fr/confinement-et-solitude/

Comment éviter les crises d’angoisse : petit mode d’emploi.

Tout d’abord, il est important de se souvenir que nous avons de nombreuses ressources.

Essayez le plus possible d’accepter les pensées et les émotions inconfortables qui vous traversent.

La situation est exceptionnelle et ne culpabilisez pas de ressentir plus violemment les choses qu’à l’accoutumée.

Avec le temps qui passe, vous avez forcément appris à vous créer un rythme différent dans cette nouvelle vie.

L’idée, c’est d’accepter ce confinement, un peu comme si vous l’aviez choisi !

Pas facile, je vous l’accorde.

N’oubliez pas ce que j’ai déjà évoqué sur mon bloc : pensez à favoriser les échanges à distance. Non, le confinement n’est pas l’absence de relations sociales !

Utilisez les réseaux sociaux, communiquer avec vos amis et téléphonez à vos proches afin de modifier la perception de votre isolement.

Et surtout, je vous le rappelle : vous pouvez bien sûr vous informer, mais à petites doses.

L’après 11 Mai : n’anticipez pas !

Il est bien trop tôt pour anticiper l’après confinement et ses conséquences.
Essayez le plus possible de vivre au jour le jour, en acceptant juste le moment présent.

En conclusion, je vous encourage à vous libérer de vos croyances négatives.

Concentrez vous sur les petites joies qui font chaque journée.

Sophie Berger
Sophie Berger
Je serai heureuse de vous faire partager ce que la Sophro-Analyse m'a permis de découvrir sur la réalisation de soi. Devenez acteur de votre propre vie ! Si vous avez envie de commencer une thérapie (à Boulogne Billancourt) ou simplement de découvrir la sophro-relaxation, je suis là pour vous accompagner. Je serai votre guide pour retrouver l'équilibre, éliminer le stress et vous accompagner vers le mieux-être. Vous pouvez m'appeler dès maintenant au 06 62 71 76 01 (1 Place Racine, 92100 Boulogne-Billancourt).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *