Pardonner ne rend pas heureux
Pardonner ne rend pas heureux
12 juin 2020
Comment vivre sans se méfier de l'autre ?
Comment vivre sans se méfier de l’autre ?
26 juin 2020

Le stress post-confinement

Le stress post-confinement

Le stress post-confinement : quel impact ?

Le stress post-confinement est réel. Nous venons tous de vivre une période qui nous a forcément changé. Nous avons vécu beaucoup d’émotions liées à une situation indépendante de nous-même. Cela créé forcément du stress, qui peut se manifester de manière différente selon les individus.

En effet, après presque deux mois de confinement, la vie reprend progressivement son cours. Néanmoins, il est légitime de se sentir bouleversé par ce qui vient d’arriver, et ce au niveau planétaire.

Mais quel est l’impact de ce huis-clos sur notre santé mentale ? Comment pouvons-nous retrouver notre”vie d’avant” sans stress ?

A l’heure du déconfinement, cet “enfermement” entraîne forcément des effets sur notre santé mentale !

L’être humain n’est pas fait pour être enfermé. Il a besoin de voir du monde, de créer du lien social.

Or, pour la plupart d’entre nous, le plus difficile aura été d’accepter les contraintes : ne plus faire ce que l’on veut, ne plus pouvoir sortir ni voir qui nous voulons…

Nous avons tous pris conscience que nous devions nous adapter. Et cela a été d’autant plus difficile qu’il y avait un risque pour notre santé et la santé de nos proches.

Attention au risque de dépression.

D’après les psychologues qui étudient les conséquences de cette crise sanitaire, on peut presque parler de “troubles de stress post-traumatique”, même si c’est un peu excessif.

En revanche, pour beaucoup d’entre nous, il y a eu et il y a encore du stress et des angoisses. Le fait que cela a duré longtemps ne nous aide pas.

Chez certains d’entre nous, la vie va reprendre sans aucun problème. Mais ce n’est pas le cas pour tous. Il peut arriver que nos angoisses soient trop fortes et que nous ne soyons pas en capacité de les gérer seuls. Ne gardez pas cela pour vous. Afin d’éviter d’aller jusqu’à un état dépressif ou à une dépression, il est vraiment important de pouvoir exprimer ce que vous ressentez ! Le premier pas vers la guérison, c’est toujours de parler. Dire son ressenti, c’est commencer à s’occuper de soi !

En conclusion, je vous invite à ne surtout pas rester seuls avec vos symptômes. Trop d’anxiété conduit à un état dépressif ou à la dépression. Particulièrement chez des personnes qui étaient déjà fragiles et les gens seuls qui ont subit cette situation.

Faites vous accompagner.

Sophie Berger
Sophie Berger
Je serai heureuse de vous faire partager ce que la Sophro-Analyse m'a permis de découvrir sur la réalisation de soi. Devenez acteur de votre propre vie ! Si vous avez envie de commencer une thérapie (à Boulogne Billancourt) ou simplement de découvrir la sophro-relaxation, je suis là pour vous accompagner. Je serai votre guide pour retrouver l'équilibre, éliminer le stress et vous accompagner vers le mieux-être. Vous pouvez m'appeler dès maintenant au 06 62 71 76 01 (1 Place Racine, 92100 Boulogne-Billancourt).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *