Comment éviter les crises d'angoisse pendant le confinement ?
Comment éviter les crises d’angoisse pendant le confinement ?
24 avril 2020
confinement et pensée positive
Confinement et pensée positive
8 mai 2020

Notre nouvelle vie de confinés

Notre nouvelle vie de confinés

Notre nouvelle vie de confinés : les inconvénients.

Notre nouvelle vie de confinés, je vous l’accorde, a malheureusement des inconvénients.

Tout d’abord, nous avons tous besoin de bouger. Il est contre-nature de rester enfermés et ne pas pouvoir nous dépenser.

L’humain, comme le rappelle le psychiatre Christophe André, est une espèce sociale. Sans les autres, nous sommes malheureux et déprimés.

Ainsi, ce confinement n’est pas dans notre nature !

Notre nouvelle vie de confinés : et les bons côtés ?

Alors nous sommes tous en train de prendre conscience de ce que l’on a perdu.

Par exemple, pouvoir sortir de chez soi, aller marcher au soleil, voir ses amis.

Nous avions oublié que ce sont des petits et grands bonheurs et peut-être allons nous mieux les savourer après !

L’autre avantage est que nous avons le temps de réfléchir à ce que nous ne souhaitons pas voir revenir dans nos vies. Et si nous consommions trop ? Et si nous ne profitions plus assez de la nature ? A chacun son questionnement….

Analyse de nos ressentis pendant le confinement.

Cette période est associée pour beaucoup d’entre nous à la tristesse et à la frustration de ne pas pouvoir vivre comme on le souhaite.

Petit rappel important : il est est normal d’être anxieux et d’avoir peur face à cette épidémie. On a le droit d’écouter nos émotions et nos peurs afin de rester prudents.

Rappel également : lorsque nous sommes contraints au confinement, structurer notre temps reste notre meilleure arme.

Le pire serait de laisser traîner les choses, de ne pas se lever, de ne pas s’habiller car, à la fin de la journée, cela risque de créer un état de déprime.

Point important : gardez le plus possible un lien avec la nature. Pour ceux qui ont ceux un jardin, profitez en. Pour les autres, regardez le ciel, prenez l’air en toute prudence et une fois de plus, bougez !

Les conséquences psychologiques.

Ce qui se passe au niveau psychologique est assez général (augmentation du stress, des états dépressifs, irritabilité, risques de violences accrus, abus d’alcool etc…)

Ce n’est pas anodin de vivre ce que l’on vit en ce moment. Ce n’est pas rien !

Pensez à consulter et à vous faire aider pour ne pas souffrir davantage.

Notre vie sociale réduite, l’absence de contacts physiques, le manque d’argent…. tout cela est difficile à vivre.

Les informations, trop nombreuses, pas toujours fiables et contradictoires, sont également, je vous le redis, la source d’angoisses que l’on peut éviter.

Ne pas entretenir la colère : une vraie recommandation.

Que peut-on faire pour limiter les dégâts ? L’idée est ne pas entretenir la colère en nous, contre ce virus, contre l’Etat, contre les autres…..

Et une chose très importante pour finir : si nous comprenons le pourquoi de ce confinement (se protéger soi-même et protéger la population de manière générale) alors cela peut nous permettre de mieux supporter une situation délicate.

En conclusion, je vous invite à ne pas vous isoler, à respirez, à accepter…. Pensez à regarder et à écouter des des contenus autres que ceux qui parlent de ce covid-19….

Sophie Berger
Sophie Berger
Je serai heureuse de vous faire partager ce que la Sophro-Analyse m'a permis de découvrir sur la réalisation de soi. Devenez acteur de votre propre vie ! Si vous avez envie de commencer une thérapie (à Boulogne Billancourt) ou simplement de découvrir la sophro-relaxation, je suis là pour vous accompagner. Je serai votre guide pour retrouver l'équilibre, éliminer le stress et vous accompagner vers le mieux-être. Vous pouvez m'appeler dès maintenant au 06 62 71 76 01 (1 Place Racine, 92100 Boulogne-Billancourt).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *