Les habitudes mentales limitantes
Les habitudes mentales limitantes
23 octobre 2020
Comment positiver notre discours mental
Comment positiver notre discours mental ?
7 novembre 2020

Reconfinement et santé mentale

Reconfinement et santé mentale

Reconfinement et santé mentale : ne restez pas seul avec vos angoisses !

Reconfinement et santé mentale ne font pas bon ménage !

Et oui, nous revoilà tous confinés à nouveau et il est totalement normal de  ressentir des émotions négatives.

Stress, angoisses, frustrations….

En effet, il est totalement légitime d’être inquiet à l’idée de revivre une telle situation.

Je vous invite, si vous sentez que ce reconfinement entraîne chez vous des effets négatifs, à vous faire aider. De nombreux thérapeutes peuvent vous accompagner via des consultations vidéo.

Reconfinement et santé mentale : des réactions totalement légitimes

Notre façon de réagir n’est pas la même, selon notre situation professionnelle et personnelle.

Mais sachez que les symptômes les plus fréquents, notamment observés lors du premier confinement, étaient le stress et l’anxiété. Donc vous n’êtes pas un cas isolé si vous ressentez ces souffrances là.

A cette époque, nous avons aussi observé, à l’échelle mondiale, un taux plus élevé de dépression.

Bien sûr, l’idée, c’est de ne surtout pas en arriver là.

Notre cerveau, et c’est une bonne nouvelle, connaît déjà cette situation. Et l’être humain a cette chance de savoir s’adapter. Nous allons donc tous vivre cette deuxième “session de reconfinement” d’une manière différente.

Je vous encourage à positiver le plus possible votre discours mental. J’y reviendrai dans un prochain article.

Mieux comprendre ce qui se raconte dans notre tête.

Qu’est-ce qui est à l’origine de ces symptômes que nous avons quasi tous connus ?

Le principal souci a été, en mars, l’inquiétude vis-à-vis du virus. Mais le problème principal est le sentiment d’isolement.

Comme je vous le disais, nous ne sommes pas tous exposés au même degré de stress de la même façon. Certaines personnes sont donc plus vulnérables et risquent de ressentir l’isolement plus fortement. Par exemple, les soignants, les gens qui ont peur pour leur emploi, ceux qui ont des parents proches malades ou qui meurent, mais aussi les personnes ayant des facteurs de risque et qui ont peur de tomber malades… Tous ces facteurs peuvent contribuer à accentuer l’angoisse.

En conclusion, je vous invite, malgré la situation, à essayer d’être le moins isolé possible. Connectez vous à vos proches via le téléphone, les réseaux sociaux. Parler diminue l’anxiété. Bien sûr, cela est moins chaleureux qu’autour d’un café ou d’un dîner mais surtout privilégiez les gens que vous aimez et éloigner vous des gens nocifs et qui rabâchent.

Surtout, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou un thérapeute, il n’y a pas de honte à se faire aider !

Cela peut nous arriver à tous de paniquer à un moment donné. Vous avez le droit de vous sentir triste ou vulnérable.

Sophie Berger
Sophie Berger
Je serai heureuse de vous faire partager ce que la Sophro-Analyse m'a permis de découvrir sur la réalisation de soi. Devenez acteur de votre propre vie ! Si vous avez envie de commencer une thérapie (à Boulogne Billancourt) ou simplement de découvrir la sophro-relaxation, je suis là pour vous accompagner. Je serai votre guide pour retrouver l'équilibre, éliminer le stress et vous accompagner vers le mieux-être. Vous pouvez m'appeler dès maintenant au 06 62 71 76 01 (1 Place Racine, 92100 Boulogne-Billancourt).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *